SPORADIQUE « E »
 
Les sporadiques «E » se produisent principalement pendant les mois d'été dans chaque hémisphère. La cause des sporadiques «E » n'est pas encore prouvée, beaucoup de théories existent incluant un vent cisaillant en haute altitude, une activité météoritique, les orages et naturellement le soleil. Beaucoup de gens pensent à l'activité solaire comme c'est le seul dénominateur commun annuel entre les hémisphères nordiques et méridionaux.
Quelle qu'en soit la cause elle donne la chance aux radios-amateurs d'établir des contacts sur de vastes distances sur les bandes VHF. Le 50 MHz est fréquemment ouvert pendant les mois d'été.
 

TROPO
 
Les ouvertures troposphériques peuvent se produire n'importe quand, mais les meilleures ouvertures semblent avoir lieu en automne, elles sont habituellement provoquées par des grandes superficies d'air à haute pression et des circulations d'air humide. Surveillez les grands anticyclones (secteurs de haute pression), les ouvertures se produisent habituellement quand le système de haute pression commence à glisser loin (la pression commence à tomber).
Des inversions sont formées et les ouvertures sur les bandes VHF/UHF est possible. Tôt le matin tôt et tard le soir sont les meilleurs moments pour les inversions de se produire, avant ou après que le soleil se soit levé ou couché.
 

METEOR SCATTER
 
Le Meteor scatter ou peut produire des communications spectaculaires en VHF, les radios-amateurs se donnent habituellement un sked sur une fréquence indiquée et transmettent pendant une période donnée. La CW est émise à grande vitesse alors que la station de réception utilise un magnétophone (ou maintenant un ordinateur) pour ralentir la réception. La SSB est beaucoup plus difficile, les skeds sont généralement lors des tombées maximale des météores comme les Quadrantids (janvier), les Perseids (août) et autres.
 
Une bonne station est exigée pour avoir de bons succès de contact, certains ont même été fait sur 432MHz. Si vous êtes intéressé par ce mode vous pouvez écouter le 14.345 MHz (fréquence du VHF Net).
 

F2
 
Les contacts «F2 » sont seulement faits sur 50MHz et ils se produisent seulement pendant le maximum de tache solaire. Ceux-ci ont lieu autour de chaque équinoxe (printemps et automne).
 

EME (Earth-Moon-Earth)
 
L'EME est un signal envoyé vers la lune et renvoyé vers la terre. Ce mode est pour les Dx'er «sérieux » avec un solide système d'antenne. Cependant, des stations utilisant juste 50 watts à une simple yagi simple ont été contactées par des « Big Gun » sur 144MHz. Ce passe-temps peut être très cher, un bon amplificateur est nécessaire et beaucoup d'antennes, dans certains cas 32 yagis grand espacement ont été érigées.
 

T.E.P. (Propagation Trans-Equatoriale)
 
TEP connue en tant que propagation Trans-équatoriale, comme le contact est fait à partir de chaque côté de l'équateur. De bons contacts ont été possible sur 50MHz, 144MHz, et 432MHz autour des latitudes de 30 à 36 degrés vers le bas. En Afrique australe par exemple. Pendant le maximum solaire les paths «nord et sud » sont de manière étendue après les zones tempérées normales. Les TEP ont également un tremblement distinctif sur le signal.
 

AURORE
 
Les Aurores peuvent se produire n'importe quand, elles sont provoquées par des particules du soleil, là encore des distances importantes peuvent être atteinte sur 50/144 et 432 MHz. La cw est le mode de loin le meilleur à employer pour l'aurore pendant que les signaux sont très distordus en ssb.
Un bon moyen pour être avertis et de laisser un récepteur sur une fréquence de la bande TV 1/2 (48 à 70MHz). Les aurores à grande échelle suivent habituellement un cycle de 28 jours, ainsi si vous repérez un bon événement alors notez-le pour le mois suivant.
Liens 
Copyright 2010